Commentaires et critiques



       

  (Michel Butor)

 

 

       

En poésie, je suis meilleur interprète que juge, mais je trouve
beaucoup díénergie chez Théo Crassas.

       

Michel Butor
13 avril 2007